• Accueil
  • > Archives pour le Lundi 19 mai 2008

DEUX JOURS A TUER Drame

Posté par isabelled.monalisa le 19 mai 2008

Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit  

SORTIES CINEMA FILMS 

Antoine Méliot (Albert Dupontel) affiche une réussite insolente : une place en or dans la publicité, une épouse aimante (Marie Josée  Croze), deux adorables enfants, une grande maison et des amis qui s’apprêtent à lui souhaiter ses 42 ans. Mais le jour de son anniversaire, il semble pris d’une envie irrépressible  de tout envoyer valser. Ce qu’il fait. Il vend les pars de sa propre agence à son associé après avoir saboté un rendez vous avec des clients, multiplie les méchancetés gratuites à l‘égard de sa femme et de ses enfants et les sarcasmes à l’encontre de ses amis. Sur ce, il laisse tout le monde en plan et part pour l’Irlande ! Quelle mouche l’a donc piqué ? On devine bien que cette autodestruction est sous-tendue par une raison grave, même si le suspense est ménagé jusqu’à la fin. Après un début un peu laborieux, le film prend son envol. Porté par un Dupontel bouleversant de sincérité, il se fait plus intime, plus attachant, nous invitant à une subtile réflexion sur la difficulté de communiquer et la fragilité des rapports humains. Une adaptation réussie du roman de François d’Epenoux.

Publié dans d: Musique et films | Pas de Commentaire »

Devant son assiette

Posté par isabelled.monalisa le 19 mai 2008

Le  bélier qui se dépense énormément, a besoin d’une nourriture solide et abondante. Il doit pouvoir trouver dans son assiette de quoi tenir son rythme endiablé. Il est naturellement attiré par les plats roboratifs et un peu lourd qu’il dévore bien trop rapidement.

Sans le mettre à la diète, proposez lui une alimentation variée et appétissante, aux couleurs vives. Limitez les restaurants rapides, aux menus trop riches en graisses et en sucres. Remplacez les par une sortie dans un self service, également ludique, mais qui propose des plats plus équilibrés. C’est un enfant assez gourmand mais qui n’accorde pas une grande importance à la nourriture.

Publié dans b:1a: l'enfant belier | Pas de Commentaire »

CES PETITES GRAINES QUI FONT DU BIEN

Posté par isabelled.monalisa le 19 mai 2008

Nouveaux sous la fourchette, ces aliments qui ont le mérite d’être facile à cuisiner, regorgent de vertus pour la santé. 

Longtemps réservées aux irréductibles de la cause végétarienne, ces graines pas comme les autres fleurissent désormais dans les rayons des supermarchés et des magasins de diététique ainsi que les magasins « la vie claire, naturalia, rayons verts et satoriz ».

Nourrissantes et savoureuses, bourrées de vitamines et de minéraux, elles s’imposent comme une saine alternative aux féculents.

L’épeautre 

Un vrai concentré de magnésium 

Remède universel contre les infections au Moyen Age, l’épeautre épate encore les nutritionnistes pour sa teneur en magnésium, 15 fois plus élevé que celle du blé, mais aussi pour sa richesse en fer, zinc, phosphore et vitamine B. Idéal donc pour réguler la tension nerveuse, faciliter la récupération musculaire et afficher in insolent teint de pêche ! Préférez le petit épeautre qui est tendre et digeste. Il se cuit à l’eau une quinzaine de minutes et se marie parfaitement avec des spécialités du Sud comme la ratatouille. Goûtez aussi les palets épeautre sésame aux écorces d’oranges, de Gayelord Hauser.

Publié dans o: sante, forme et recettes | Pas de Commentaire »

123
 

Mon blog . |
Sombres Reminiscences |
dreakill |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Huguette.... vie et secrets.
| Introspection des doigts de...
| noamauduit