• Accueil
  • > Archives pour le Lundi 22 septembre 2008

Bien faire ce que l’on fait

Posté par isabelled.monalisa le 22 septembre 2008

Celui qui est appelé à être balayeur de rues doit balayer comme Michel-Ange peignait ou comme Beethoven composait,
ou comme Shakespeare écrivait.
—————————————————————————
Martin Luther King

Nous le savons bien, tout le monde n’est pas un génie, et tout le monde ne fait pas un travail socialement reconnu,
valorisant, gratifiant, technique, ou artistique.

Mais pour autant, aucun travail n’est insignifiant.
Tout travail, parce qu’il est utile, est important. Et digne. Il mérite donc qu’on se donne de la peine pour être
bien accompli. Aussi bien que possible.

Et en y regardant de plus près, on peut souvent s’améliorer même dans un travail que l’on fait depuis longtemps.

Le conseil que donne Martin Luther King, et qui est intemporel, c’est de chercher à découvrir ce pour quoi vous êtes doué, ou ce pour quoi vous êtes fait. Et lorsque vous l’aurez trouvé, de vous y donner avec passion.
C’est une excellente voie pour se réaliser soi-même.

Si vous n’avez pas encore trouvé votre voie, essayez d’aimer votre travail et de le faire aussi bien que possible.
Ne vous dévalorisez jamais ou ne vous sentez jamais inférieur parce que vous occupez telle ou telle position sociale,
telle ou telle position dans une entreprise, ou que vous faites tel ou tel travail, ou que vous n’avez pas d’emploi.

On ne devrait jamais confondre le rôle que vous tenez avec la personne que vous êtes. Que ce soit dans la société,
dans votre entreprise ou dans votre famille.
Il y a de la grandeur à bien faire ce que l’on fait,  quoi que l’on soit en train de faire.

Et c’est en mettant du cœur à bien faire ce que l’on fait que l’on y prend du plaisir

Publié dans a: Pensees Positives | 6 Commentaires »

 

Mon blog . |
Sombres Reminiscences |
dreakill |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Huguette.... vie et secrets.
| Introspection des doigts de...
| noamauduit