• Accueil
  • > Archives pour février 2009

P’tit frère

Posté par isabelled.monalisa le 19 février 2009

Quand nous sommes nées
Avec Papa et Maman,
C’est toi qui nous a protégé,
Donné à manger,
Et même lavé,
tu avais 5 ans,
et tu n’était plus un bébé,
tu as prit tes responsabilités,
Tu nous as apprit a ne pas abandonner,
Quand ma jumelle essayait de grimper,
Et tentée de gravir des sommets,
Toi et elle vous avez continuez,
Et pour moi, tu as été là pour m’encourager
Dans mon choix qui était de chanter.
On garde cette grande complicité,
Au fil des années,
Tu nous as tous donné,
Tu as tous partagé,
Tu nous as toujours aidé,
Consoler
Aujourd’hui,
On sait rêver,
Aimer,
Et profiter,
De tous ses moment partagés
Alors, en ce jour que ton cœur saigne,
Laisse nous t’aider, pour apaiser ta peine

Publié dans c: Poemes | 13 Commentaires »

Envie et Fatiguée

Posté par isabelled.monalisa le 19 février 2009

Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit

Envie de te prendre dans mes bras envie d’entendre ta voixenvie de toi à en mourir

FATIGUEE de voir les gens s’agiter

FATIGUEE de faire SEMBLANT

FATIGUEE de cette survie

FATIGUEE de tout

FATIGUEE de ce combat journalier face à ce poison de l’absence

Publié dans m: Pensees | 8 Commentaires »

Un poëte

Posté par isabelled.monalisa le 18 février 2009

Ce poème est dédié à Thierry, son blog ici

Un  homme qui de sa perfection m’ébranla 
Et par ses magnifiques poèmes me toucha 
Je l’admire et me demande d’où vient son talent 
Peut-être le puise t’il dans son cœur si touchant 
  
  
Y a-t-il cœur plus pur que celui d’un poète? 
Qui par ses phrases recolle un cœur mis en miettes, 
Qui par ses textes, aime nous faire croire 
Et qui par ces mots peut nous redonner espoir 
  
  
Je ne vois toujours pas où est le mal de mentir 
Si par cette comédie on esquisse un sourire 
Et celle qui nous écoute à un visage radieux 
Se qui limite sa peine quand il lui dit adieu 
  
  
Comment vous expliquer se que ressent cet auteur 
Qui par le biais de ses dires, envoi le bonheur 
Et qui avec quelques mots exprime ses sentiments 
Ces mots, qui resteront gravés éternellement 
  
  
Je vous le dis, un poème n’est qu’un conte de fée 
Et quand tu racontes ce poème, te fait rêver 
Ne vous perdez pas dans cette longue allégorie 
Et regagner le chemin, celui de la vie 

 

Publié dans c: Poemes | 12 Commentaires »

1...34567...13
 

Mon blog . |
Sombres Reminiscences |
dreakill |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Huguette.... vie et secrets.
| Introspection des doigts de...
| noamauduit