• Accueil
  • > Archives pour le Mardi 17 mars 2009

Merci d’avance

Posté par isabelled.monalisa le 17 mars 2009

Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit

 

Le 6 avril je rentre à l’hôpital (et oui encore …) pour ma

chimio jusqu’au 9 au soir et y retourne le 18 au matin

pour subir une lourde intervention chirurgicale qui va

m’obligée à y rester plusieurs mois, mon défis avant de

rentrer pour cette intervention est d’obtenir les  50 000

visiteurs le 17 au soir d’autant plus que à quelques jours

d’intervalles cela fera les un an d’ouverture du blog, mais

ce jour là je serais au bloc.

 

 

Merci de votre soutien

Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit

MERCI A:

KATHY

NATH

ANKANA

FLEURDELYSS

CHAMADE

EUREKASOPHIE

VAL

BOOGUIE

TRITRIVA

SANDRINE

MAMINI

VALENTINE

BOUTIQUE BABY

FABIENNE

TITINE

HELENE

CAVAL

ANNEE 66

MADELEINE

LILY

ARNAUD

GERO Ami de Fleurde lyss

JICE

ALISON

STELLA

Pour avoir mis un article me concernant sur leur(s) blog(s) afin d’inviter les personnes à venir.

ET A ELF,  LE MODERATEUR POUR AVOIR FAIT CECI:

http://pseudoerronne.unblog.fr/2009/03/18/defi/

Publié dans l: Petits mots | 326 Commentaires »

Escalier

Posté par isabelled.monalisa le 17 mars 2009

 Faites le premier pas en toute confiance.
Il n’est pas nécessaire de voir tout l’escalier.
Montez seulement la première marche.
—————————————————————————————–
Martin Luther King

Vous êtes vous déjà trouvé dans la situation ou le temps est passé, et vous n’avez pas fait ce que vous aviez
prévu de faire ?

Vous ne l’aviez, pour ainsi dire, pas encore entrepris ?

Avez-vous eu peur ? Qu’est-ce qui vous a empêché d’agir ?

Ce qui vous a peut-être bloqué pour agir, c’est de commencer. Faire le premier pas, par peur de vous tromper, de ne pas bien vous y prendre, ou parce que vous vous êtes trouvé de fausses excuses.

La peur tue de nombreux projets dans l’œuf. Elle peut même parfois empêcher des destins de se réaliser.

Ne trouvez-vous pas dommage que certains de vos choix aient été guidés pas un impératif de sécurité ? De rester en terrain connu ? De ne pas risquer d’échouer, en vous enlevant toute chance de réussir ?

Je pense à une conversation que j’ai eue il y a quelque temps avec une amie, qui se trouvait face à deux choix possibles.

Elle effectuait ses derniers jours dans un emploi qu’elle devait quitter à la fin du mois, comme prévu initialement.

Elle avait devant elle deux propositions, qui l’une et l’autre étaient en passe d’aboutir.

La première proposition dans une grande entreprise, avec un niveau de salaire et un degré de sécurité confortables.
Aucun risque qu’elle n’arrive pas à donner satisfaction dans ce job, elle avait fait des choses similaires depuis
de nombreuses années.

La deuxième proposition était un job à responsabilité, dans une petite structure, qui lui permettait de changer
complètement de métier et de dimension. Elle lui offrait l’opportunité de mettre en pratique une formation récente qu’elle avait suivie quelques mois auparavant.

Un changement de carrière ou le confort et la sécurité ?

L’opportunité de changer d’orientation professionnelle, avec un investissement personnel important et le risque d’échouer… ou la sécurité d’une fonction sans risque dans une grande entreprise ?

Elle ne s’est pas laissé paralyser par la peur. Elle a fait le premier pas en toute confiance vers sa nouvelle
carrière, sans avoir la moindre assurance de ce que seraient les autres marches ni voir la fin de l’escalier.

L’avenir lui apportera les réponses, mais je suis persuadé qu’elle retirera de ce choix beaucoup de positif.

Elle a choisi de ne pas passer à côté de ses aspirations. Essayé de saisir l’occasion qui se présentait à elle, en
s’efforçant de réunir bien sûr les meilleures conditions, plutôt que d’attendre une hypothétique meilleure occasion.

On a tous besoin d’un minimum de sécurité, c’est sûr. Mais croire qu’on a de réelles garanties est à mon sens
une illusion. La vie n’offre aucune garantie, mais elle offre à qui sait les voir des opportunités.

Si l’escalier vous plaît, et que les premières marches vous semblent accessibles, ne vous laissez pas impressionner par ce qui vous attend. Le chemin à parcourir doit commencer par un premier pas.

Un pas après l’autre, de grandes distances peuvent être parcourues. Jour après jour, vous vivez votre vie.

C’est le pas que vous ferez aujourd’hui qui vous amènera là où vous serez dans 10 ans.

Publié dans a: Pensees Positives | 10 Commentaires »

 

Mon blog . |
Sombres Reminiscences |
dreakill |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Huguette.... vie et secrets.
| Introspection des doigts de...
| noamauduit