Joyeux anniversaire ma cousine

Posté par isabelled.monalisa le 25 mai 2010

Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit
Pour tes 50 ans, et oui un ½ siècle,
Voici malgré le retard un petit présent.
Même si tu as été obtus à Dax avec mon cousin Michel,
Votre venue représente pour moi de magnifiques instants.

Allez rigole ce n’est pas si grave
Bon t’es plus tout jeune et alors ?
T’as de beaux restes pour ton âge
Allez souris tu plais encore

50 balais et toutes tes dents
Respire un peu t’es pas si vieille
Et pas si loin de tes 20 ans
Le principal c’est d’être heureuse.

 

Publié dans Cadeaux | 4 Commentaires »

bonne fete maman

Posté par isabelled.monalisa le 24 mai 2010

Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit

Publié dans zzs:noel fêtes diverses | 1 Commentaire »

Comment etre heureux

Posté par isabelled.monalisa le 24 mai 2010

Au bord de l’eau, dans un petit village côtier, un bateau rentre au port, ramenant plusieurs poissons.

Un homme d’affaires qui voit la scène complimente le pêcheur sur la qualité de ses poissons et lui demande combien de temps il lui a fallu pour les capturer :

- Pas très longtemps, répond le pêcheur.

- Mais alors, pourquoi n’êtes-vous pas resté en mer plus longtemps pour en attraper plus ?, demande l’homme d’affaires.

Le pêcheur répond que ces quelques poissons suffiront à subvenir aux besoins de sa famille.

L’homme d’affaires est surpris :

- Mais que faites-vous le reste du temps?

- Je fais la grasse matinée, je pêche un peu, je joue avec mes enfants, je fais la sieste avec ma femme.
Le soir, je vais au village voir mes amis. Nous buvons du vin et jouons de la guitare. J’ai une vie bien remplie.

L’homme d’affaires l’interrompt :

- Je peux vous aider à avoir une vie meilleure.
Vous devriez commencer par pêcher plus longtemps. Vous pourriez ramener plus de poissons, les vendre et gagner plus d’argent.

Avec les bénéfices dégagés, vous pourriez acheter un plus gros bateau.
Avec l’argent que vous rapporterait ce bateau, vous pourriez en acheter un deuxième et ainsi de suite jusqu’à ce que vous possédiez une flotte de chalutiers.

Au lieu de vendre vos poissons à un intermédiaire, vous pourriez négocier directement avec l’usine, et même ouvrir votre propre usine.
Vous pourriez alors quitter votre petit village pour aller vivre dans une grande capitale, d’où vous dirigeriez toutes vos affaires.

Le pêcheur demande alors :

- Combien de temps cela prendrait-il ?

- 15 à 20 ans, répond l’homme d’affaires.

- Et après ?

- Après, c’est là que ça devient intéressant, répond l’homme en riant.
Quand le moment sera venu, vous pourrez vendre votre société et vous gagnerez des millions.

- Des millions ? Mais après ?

- Après, vous pourrez prendre votre retraite, habiter dans un petit village côtier, faire la grasse matinée,
jouer avec vos petits-enfants, pêcher un peu, faire la sieste avec votre femme et passer vos soirées à boire et à jouer de la guitare avec vos amis.

- Mais… n’est-ce pas ce que je fais déjà ?

 

 

Après quoi courez-vous ? Cela participe-t-il à votre bonheur et à celui de vos proches ?

J’aime bien cette histoire qui nous rappelle à l’ordre : est-ce après notre propre idéal que nous courons, où après des images toutes faites de ce qui DEVRAIT être notre bonheur ?

Combien d’amis, d’argent, de reconnaissance vous faut-il pour atteindre le bonheur ?

Et si le bonheur était déjà là, dans vos mains, autour de vous, à vos portes ?

Puissiez-vous toujours avoir des ambitions qui soient au service de votre bonheur, et non au détriment de celui-ci.

Publié dans a: Pensees Positives | 5 Commentaires »

123456...12
 

Mon blog . |
Sombres Reminiscences |
dreakill |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Huguette.... vie et secrets.
| Introspection des doigts de...
| noamauduit