aider les autres

Posté par isabelled.monalisa le 11 août 2012

hebergeur image

Ce que nous faisons pour les autres est immortel et demeure……

Publié dans Citations, l: Petits mots | 7 Commentaires »

Citation du jour

Posté par isabelled.monalisa le 12 janvier 2012

hebergeur image

 

«Le temps ne fait rien.

Et c’est mieux ainsi.»

Laure ADLER

hebergeur image

 

Publié dans Citations | 4 Commentaires »

Poètes, Verlaine, Hugo, Baudelaire, Lamartine

Posté par isabelled.monalisa le 7 décembre 2011

En rimes de saison, l’automne morne et monotone inspire et désespère les poètes. Tel un pot-pourri de feuilles mortes, voici un mélange des soupirs poétiques qui va vous faire dire : « mais de qui  c’est ça déjà ? »

 

Retrouvez les auteurs des extraits suivants.

Un petit indice : le nom des auteurs
Jacques Prévert, Victor Hugo, Paul Verlaine, Alphonse de Lamartine, Stéphane Mallarmé, Michel Beau,  Charles Baudelaire, Anna de Noailles.

A :

Les sanglots longs
Des violons
De l’automne
Blessent mon cœur
D’une langueur
Monotone.
Tout suffocant
Et blême, quand Sonne l’heure
Je me souviens
Des jours anciens
Et je pleure

B :

Une feuille rousse
que le grand vent pousse
dans le ciel gris-bleu,
l’arbre nu qui tremble
et dans le bois semble
un homme frileux.

C :

Voici venu le froid radieux de septembre,
Le vent voudrait entrer et jouer dans les chambres,
Mais la maison a l’air sévère ce matin,
Et le laisse dehors qui sanglote au jardin.

D :

Sur toutes les choses
des notes moroses,
des pleurs, des frissons,
des pas qui résonnent :
c’est déjà l’automne
qui marche en sifflant sa triste chanson.

E :

Et de longs corbillards, sans tambours ni musique,
Défilent lentement dans mon âme : l’Espoir,
Vaincu, pleure, et l’Angoisse atroce, despotique,
Sur mon crâne incliné plante son drapeau noir.

F :

Je m’en vais
Au vent mauvais
Qui m’emporte
Deçà, delà
Pareil à la feuille morte.

G :

Salut ! Bois couronnés d’un reste de verdure !
Feuillages jaunissants sur les gazons épars !

H :

Mon âme vers ton front où rêve, ô calme sœur,
Un automne jonché de taches de rousseurs,
Et vers le ciel errant de ton œil angélique
Monte, comme dans un jardin mélancolique,
Fidèle, un blanc jet d’eau soupire vers l’Azur !

I :

A l’enterrement d’une feuille morte
Deux escargots s’en vont
Ils ont la coquille noire
Du crêpe autour des cornes
Ils s’en vont dans le soir
Un très beau soir d’automne

J :

Les hirondelles sont parties
L’été fuit à pas inégaux,
Il pleut sur des touffes d’orties.
Bon fagotier, fais des fagots.

Réponses dans quelques jours emoticone

Mais je ne valide aucune réponse de votre part pour ne pas influencer les autres emoticone, ils le seront après ma réponse emoticone

Publié dans Citations, p: Le saviez vous ? | 11 Commentaires »

12345...13
 

Mon blog . |
Sombres Reminiscences |
dreakill |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Huguette.... vie et secrets.
| Introspection des doigts de...
| noamauduit