• Accueil
  • > o: sante, forme et recettes

Bienfaits du citron

Posté par isabelled.monalisa le 19 juillet 2011

Bienfaits du citron dans o: sante, forme et recettes citron-plantes-2010Dernière nouveauté en médecine
LE CITRON
(Document reçu le 03 JANVIER 2011)
1
Dernière nouveauté en médecine
Objet : LE CITRON…A LIRE ATTENTIVEMENT
Institut de Sciences de la santé, L.L.C. 819 N. Rue Charles Baltimore, MD 1201.
Ceci est la dernière nouveauté en médecine, effective pour contrer le cancer !!! Lisez avec attention le message que l’on vient de m’envoyer, j’espère que vous le ferez suivre !!! * Bienfaits du citron : – Le citron (citrus) est un produit miraculeux pour tuer les cellules cancéreuses. – Il est 10.000 fois plus puissant que la chimiothérapie. – Pourquoi ne sommes-nous pas au courant de cela ? – Parce qu’il existe des laboratoires intéressés par la fabrication d’une version synthétique qui leur rapportera d’énormes bénéfices. – Vous pouvez désormais aider un ami qui en a besoin en lui faisant savoir que le jus de citron lui est bénéfique pour prévenir la maladie.

BackNine_Highball_web_flip dans o: sante, forme et recettes

Dernière nouveauté en médecine
LE CITRON
(Document reçu le 03 JANVIER 2011)
2
- Son goût est agréable et il ne produit pas les horribles effets de la chimiothérapie. – Si vous en avez la possibilité, plantez un citronnier dans votre patio ou votre jardin. – Combien de personnes meurent pendant que ce secret est jalousement gardé pour ne pas porter atteinte aux bénéfices multimillionnaires de grandes corporations ? – Comme vous le savez, le citronnier est bas, n’occupe pas beaucoup d’espace et est connu pour ses variétés de citrons et de limes. – Vous pouvez consommer le fruit de manières différentes : vous pouvez manger la pulpe, la presser en jus, élaborer des boissons, sorbets, pâtisseries, … – On lui attribue plusieurs vertus mais la plus intéressante est l’effet qu’elle produit sur les kystes et les tumeurs.
- Cette plante est un remède prouvé contre les cancers de tous types. Certains affirment qu’elle est de grande utilité dans toutes les variantes de cancer. – On la considère aussi comme un agent anti microbien à large spectre contre les infections bactériennes et les champignons, efficace contre les parasites internes et les vers, elle régule la tension artérielle trop haute et est antidépressive, combat la tension et les désordres nerveux. – La source de cette information est fascinante : elle provient d’un des plus grands fabricants de médicaments au monde, qui affirme qu’après plus de 20 essais effectués en laboratoire depuis 1970, les extraits ont révélé que:
- Il détruit les cellules malignes dans 12 types de cancer, y compris celui du côlon, du sein, de la prostate, du poumon et du pancréas… – Les composés de cet arbre ont démontré agir 10.000 fois mieux que le produit Adriamycin, une drogue chimiothérapeute normalement utilisée dans le monde, en ralentissant la croissance des cellules du cancer. – Et ce qui est encore plus étonnant : ce type de thérapie avec l’extrait de citron détruit non seulement les cellules malignes du cancer et n’affecte pas les cellules saines.
——————————————————————————————————————– Institut de Sciences de la Santé, L.L.C. 819 N. Causez Street, Baltimore, MD1201

citronnier.sbig

Publié dans o: sante, forme et recettes | 3 Commentaires »

Cancer du sein

Posté par isabelled.monalisa le 24 mai 2011

Mesdames,

 

Vous qui êtes atteinte dans votre corps et principalement dans ce qui représente votre féminité, je vais vous donner quelques petites astuces si vous avez besoin de chimio.

 

Pour nous la féminité représente notre poitrine, nos cheveux, nos cils, nos ongles etc. et en plus de ce crabe qui est en nous, très souvent il y a ablation du sein, suivi de 2 types de chimio puis de rayons.

 

Si vous avez une première série de chimio où on vous dit que vous allez perdre vos cheveux ainsi que vos cils, sourcils et tous poils, commandez la perruque avant la perte afin de pouvoir en disposer dès le moment venu. Si vous le pouvez ne la portez pas à votre domicile, elle retarde la repousse des cheveux, privilégiez bandeau, bandana, foulards, gardez la perruque pour sortir.

 

Souvent la deuxième série de chimio risque de vous faire perdre vos ongles. L’hôpital vous propose des gants réfrigéré pour les mains mais rien pour les pieds ; surtout prenez les gants même si effectivement c’est glacé, couvrez vous bien et pour vos pieds, achetez 2 petits sacs de petit-pois surgelé et mettez les sur vos pieds durant les séances de chimio.
Autre astuces, cherchez dès que vous le savez des chaussettes avec orteils et ne portez que cela durant toute la période de cette chimio, la chaussette faisant appui sur chaque orteil évite  la chute des ongles, cela a été positif pour mes amies.

 

Et même avant de commencer les rayons et plusieurs mois après hydrater au maximum votre peau afin de ne pas avoir de marque, même chose sur la cicatrice de votre opération.

 

Ceci n’est pas grand-chose par rapport à ce que vous vivez mais vous pouvez avec ces petites conseils ne pas perdre tout ce qui valorise une femme dans son corps, le reste a été déjà suffisamment difficile. Et sachez que je suis de tout cœur avec vous.
Une dernière chose, battez vous et gagner contre cette maladie. Dites vous que la vie mérite d’être vécue et que c’est un cancer qui se soigne bien, et après reconstruction vous aurez une poitrine de jeune fille de vingt ans, positivez de cette façon. Et surtout dites le si vous avez mal physiquement, car de nos jours cela n’est pas normal ! Des traitements existent, alors je vous dis :

 

-la douleur c’est l’enfer
-la douleur ça use le physique et le moral
-pleurer de douleurs et pas de tristesse NON !!!
-les médecins s’occupent de la maladie, le reste c’est psychique NON !!!
-je souffre aussi du regard des autres
-j’ai hurlée, elle a dit : « vous êtes bien douillette »
-s’endormir et ne pas se réveiller est parfois ma pensée
-la douleur, c’est la fatigue, la déprime, le désespoir
-la douleur c’est synonyme d’enfermement, de patience

 Courage à vous.

 

Publié dans l: Petits mots, o: sante, forme et recettes | 4 Commentaires »

Triste à en mourir

Posté par isabelled.monalisa le 21 avril 2011

Bonjour,

 

Si vous vous êtes sur cet article, c’est que c’est votre état d’âme actuel ou parce que vous êtes un habitué de ce blog. Merci d’être là et de lire la suite.

 

Oui vous êtes mal, vous n’avez qu’une seule et unique pensée en tête =  votre tristesse, vous vous focalisez dessus et plus le temps passe et plus vous vous dites que la seule solution est de vouloir mourir.
La raison de votre mal être est réelle,  profonde, et cela quelque soit la raison, votre âge ; chacun a le droit d’avoir cet état d’esprit et je vous comprends parfaitement. Mais la vie ne s’arrête pas pour autant !
Réfléchissez sincèrement au fond de votre cœur.  Je suis persuadée qu’au fond de vous, il y a des souvenirs de moments heureux, intenses, alors pourquoi ne pas y songer le plus possible afin que votre esprit  se libère un peu de la raison de votre tristesse et progressivement un petit sourire va se former discrètement sur vos lèvres pour devenir un réel sourire.

 

 Et maintenant afin de vous aider, je fais vous donner des petits conseils, cela ne vient que de moi et je ne suis pas psychologue, mais c’est par mon quotidien, mes soucis et la manière dont je fais pratiquement tout le temps pour les gérer, alors je vais essayer de vous guider. Chacun a sa propre représentation du bonheur, c’est le but ultime de tout être humain.

 

Petits conseils pour être heureux :

 

-Chacun souhaite être heureux, c’est dans notre nature. On ne peut le provoquer seul mais il est possible d’y contribuer.
-Il n’y a que nous qui pouvons décider de l’être, il arrivera en suivant le courant de notre vie, mais ne jamais oublier de prendre le temps d’être heureux donc de voir ces moments de bonheur et être capable de s’en contenter.
-Il faut donner un sens à sa vie, s’obliger à faire quelque chose par jour car le bonheur est là, il suffit de le voir.
-Il faut être enthousiasme au quotidien car cela donne de l’énergie donc plus de joie. Et voir les autres heureux, cela provoque un moment de bonheur intérieur, il vient du cœur.
-Il faut respecter la vie, se dire qu’elle est digne d’être vécue et profiter…le bonheur reviendra.
-Regardez les enfants, ils sont heureux, les entendre rire est un moment de joie. Donc écoutez votre cœur et âme d’enfant et faites ce que vous aimez.
-Donnez vous un engagement, être heureux pour vous et vos proches, famille ou amis et cessez de vous en empêcher même si vous êtes malheureux à l’instant présent.
-Il faut avoir confiance en soi quoi que la vie nous réserve, et je sais qu’elle n’est pas toujours juste pour tous. Il n’y a pas de mode d’emploi pour vivre heureux, il y a toujours des embuches, mais le bonheur est au fond de nous,  alors cherchons le, à nous de découvrir comment l’être, c’est une affaire personnelle.
-Fermez les yeux et travaillez votre imagination, elle donne des ailes, elle nourrit des beaux projets et de cette façon du bonheur.
-Cultivez les valeurs auxquelles vous tenez. Restez fidèle à vous-même. Car avant ce moment de tristesse, de lassitude vous étiez heureux. Donc il faut le décider pour l’être encore.
-Connaitre la souffrance permet d’apprécier les moments de bonheur (et je sais de quoi je parle !). La vie est trop courte pour céder au malheur, il faut du courage pour être heureux, il arrive lorsque les épreuves, les obstacles ont été surmontés, ou seulement lors d’une bonne nouvelle pour qui chez certains sera insignifiante mais pour d’autres un immense bonheur.

 

Un exemple me concernant : au mois de septembre 2010  et plusieurs fois depuis, j’ai été triste à en mourir, et au fil des heures ou des jours, j’arrive à relativiser en fonction de l’évènement, de la fatigue.  Au début après le diagnostique posé, je pensais à quoi bon me battre il n’y a pas d’issus possible sauf le gain de vie de quelques mois à maximum 2 ans. A ce jour ce n’est plus la même chose ;  à chaque contrôle sanguin, l’angoisse arrive vers 15H et si à 17H pas de transfert d’urgence à l’hôpital pour transfusions ou autres, je me dis « yesssss 48H de gagné » et oui cela veut dire sauf gros soucis je suis chez moi pour 2 jours minimum jusqu’au prochain contrôle, c’est un réel moment de bonheur et de joie, mais  pour beaucoup d’entres vous cela peut paraitre ridicule.  Et je me dis aussi : « la médecine fait des progrès, pour le moment il y a 2 ans de prolongement de vie, mais pourquoi ne serais je pas toujours de ce monde dans 10 ans ou plus » Qui vivra verra ! Mais malgré tout il y a tout de même des grands moments de tristesse, de découragement, mais je dois me battre et je cherche toujours un point positif dans du négatif.

ALORS VIVEZ ET PROFITEZ DE CHAQUE INSTANT DE JOIE, DE BONHEUR


Publié dans Confiance en soi, Estime de soi, S'Aimer, m: Pensees, o: sante, forme et recettes | 7 Commentaires »

1...34567...12
 

Mon blog . |
Sombres Reminiscences |
dreakill |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Huguette.... vie et secrets.
| Introspection des doigts de...
| noamauduit